CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Sam 20 Aoû - 10:39

J'avais demandé au professeur Dumbledore l'autorisation de faire un cours optionnel de 2h réunissant des 6ème et des 7ème année... c'était assez étrange, je crois qu'aucun autre professeur n'avait proposé ça encore... Mais je trouvais intéressant l'idée que les plus anciens revoient leurs bases, et aident ainsi les plus jeunes.... Ca pouvait faire une bonne dynamique de groupe.... Aussi, pour ne pas emmerder mes élèves, je n'avais absolument pas imposé ce cours... Je le proposais bénévolement un samedi matin de 9h à 11h...

J'étais nerveux, j'espèrais vraiment que des élèves viennent, il était 8h45... j'étais assis sur le bureau de la salle de cours, le tableau dans mon dos, tout était déjà prêt, déjà écrit, je leur avais placé des parchemins sur leurs tables... je n'avais pas été gourmand, j'avais préparé 8 tables.... je me doutais bien que seuls le splus studieux et les plus assidus viendraient.... En les attendant, je chantonnais. J'en avais parlé à Louis une nuit ou nous nous étions retrouvés, il m'avait promit d'y venir... j'hésitais quand même à le voir débarquer... j'avais peur de ne pas savoir gérer mes émotions. Je devais faire ma pokerface, ne rien montrer quoi qu'il arrive, ne jamais privilégier Louis.... être limite distant, il comprendrait sûrement.

Les premiers élèves arrivèrent à l'heure, les autres ne tardèrent pas, j'étais content finalement que mon idée leur aie plus ! Une fois tout le monde installé, je tapais dans mes mains d'un air totalement joyeux.

Bon ! Je suis heureux de vous voir ici, ce n'est pas vraiment un cours de soutient, c'est surtout une occasion pour les 6ème et les 7ème anné de s'entraider, de revoir les bases, et d'apprendre à mieux se connaitre ! Au tableau je vous ai inscrit la signification des nombres, et le tableau de convertion ! Vous devez calculez le chiffre de votre prénom et ensuite venir nous dire au tableau chacun votre tour si le chiffre obtenu correspond à votre personnalité et pourquoi !

****

*Le tableau de conversion *
1 = A J S
2 = B K T
3 = C L U
4 = D M V
5 = E N W
6 = F O X
7 = G P Y
8 = H Q Z
9 = I R

Par exemple : Benjamin = 2 + 5 + 5 + 1 + 1 + 4 + 9 + 5 = 32 = 3 +2 = 5

*La signification des nombres*

Le 1 : Il représente l'unique, le commencement, le tout, l'univers, le monde.... *démerdez vous avec ça xD*
Le 2 : Le dédoublement, la double personnalité, les lunatiques, le bien et le mal, le yin et le yang.... le duo et l'union, l'homme en tant qu'être.
Le 3 : représente la trinité, le temps et l'espace. *on est pas sortit de l'auberge*
Le 4 : La fidélité, les 4 élèments, le destin et le libre arbitre.
Le 5 : L'humain, le 5ème élèment = l'amour, la recherche de l'âme soeur, de la vie.
Le 6 : La génèse, et l'imperection, la lumière, symbole des clefs et de la reflexion qui ouvre l'esprit.
Le 7 : Le sang, la nourriture de l'âme humaine, la perfection, et la fin des choses aussi, la mort, le renouvellement, et l'autosatisfaction.
Le 8 : L'infini, le pluriel, l'éternité, l'alliance donc l'amour.
Le 9 est le chiffre le plus complet, la boucle est bouclée, il annonce quelque chose de nouveau... de sacré. La douceur, la fidélité, la patience, la bonté... Le 9 est le chiffre de l'esprit, c'est aussi aimer, il réprésente aussi les valeurs du coeur.

****

Je regardais mes élèves qui paraissaient dépités...

Je vous assure c'est hyper intéressant... essayez au moins...


Dernière édition par Benjamin Collins le Mer 24 Aoû - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Sam 20 Aoû - 18:36

Pour rien au monde Junie n'aurait manqué le cours optionnel de M. Collins ! Non contente de voir son professeur (de le suivre, à vrai dire...) tout au long de la journée, la jeune Serpentarde se voulait une parfaite élève modèle, présente à chacun de ses cours, attentive et intéressée (surtout par le prof... mais enfin, je crois que c'est bon, on a compris, héhé.) Ce samedi matin-là, plutôt que de dormir encore un peu pour combler le sommeil qui lui manquait et rattraper les nuits blanches qu'elle passe bien trop souvent en semaine avec des amies, durant lesquelles elles s'occupent à faire des philtres d'amour ou à entretenir d'interminables conversations sur des sujets tous plus passionnants les uns que les autres tels que les ongles, les fringues, les mecs, les cheveux ou les nés-moldus-ces-sorciers-indignes-ah-là-là-là-là ; June s'en est allée d'un pas joyeux, presque en sautillant au cours d'Arithmancie. Elle s'y était rendue seule, sans personne pour l'accompagner, parce que ses camarades de d'habitude préféraient tous dormir plutôt que d'étudier... et cela stupéfia grandement June, qui n'était décidément pas apte à comprendre comment ils pouvaient considérer comme meilleur de ne rien faire plutôt que d'admirer M. Collins d'approfondir leurs connaissances et découvrir le sens de tout un tas de choses passionnantes avec... hm... des chiffres... des lettres... et ChoubiBenji. "Tant mieux ! se dit-elle en son fort intérieur (il ne s'agissait pas que qui que ce soit l'entende !), ça en fera plus pour moi..."

Incroyablement ponctuelle, comme à son habitude, June fut la première à entrer dans la salle, souriante. Elle s'installa au premier rang, juste en face du bureau du prof en espérant qu'il la remarque tout de suite et pense d'elle tout un tas de choses gentilles et positives comme par exemple : "Oh elle est à l'heure et c'est la première elle est trop mignonne en plus elle est grave belle je me demande si elle est célibataire dis donc." Mais bien sûr ce n'est qu'un exemple. Au lieu de ça il s'affairait à son bureau et ne lui adressa rien de plus qu'un "bonjour". Junette fut déçue, car elle s'était appliqué pour le saluer d'une façon qui soit gentille et aimable sans être trop mielleuse ou entreprenante alors que lui n'avait même pas levé les yeux de son parchemin, ou si peu... En tout cas pas assez. June se sentit tristement transparente, mais cela ne lui fit pas de peine -oh non !- au contraire : cela l'incitait à donner davantage de se personne pour se démarquer. Les autres élèves (la concurrence, ouais ouais.) arrivèrent peu de temps après et M. Collins annonça avec entrain et bonne humeur le début du cours. Il annonça la consigne : il s'agissait de déterminer grâce à un tableau de conversion le chiffre lié à son prénom et l’analyser en fonction de si sa définition correspondait ou non à sa propre personnalité. June aurait volontiers levé la main pour demander des explications supplémentaires mais c'était tellement simple qu'elle craignait plus de mépris que d'attendrissement de la part de son cher professeur... Elle se mit illico au boulot, et sur son parchemin on put très vite lire :

"Tableau de conversion

1 = A J S
2 = B K T
3 = C L U
4 = D M V
5 = E N W
6 = F O X
7 = G P Y
8 = H Q Z
9 = I R

JUNE → 1 + 3 + 5 + 5 = 14 → 1 + 4 = 5

Le chiffre 5 représente l'humain, le 5ème élément, l'amour, la recherche de l’âme-sœur, et la vie.
"

Miss Lewis était aux anges : 5. 5 comme June et 5 comme Benjamin. Pour elle c'était un signe, forcément. Le destin. *J'ai vraiment un super karma avec lui, je le sens.* Et dans son esprit, ils étaient fait l'un pour l'autre c'est tellement évident. Elle se mit à sourire comme une hystérique et elle zieutait Collins avec insistance et malice. Ça résonnait fort dans sa tête, mais elle espérait que ce n'était que dans sa tête. *Héhé, t'as vu ? T'as vu ? J'ai 5 aussi, tout pareil que toi, t'as vu ? Regarde...* Il lui arrivait parfois de penser tellement fort à quelque choses que ses songes mutaient peu à peu en paroles émanant d'entre ses lèvres. Elle tenta de déchiffrer ce qu'elle pouvait et décortiqua chacun des mots énoncer pour le chiffre 5.
► L'humain ; June était quelqu'un de profondément humaine, elle aimait à aider et à consoler, à comprendre les autres pour mieux leur apporter soutient et amour. Malheureusement, fière de sa famille et voulant respecter leurs opinions sur les nés-moldus, elle les méprisait. Du moins elle faisait mine de les haïr.
► Le cinquième élément ; c'est quoi au juste ? Certains disent qu'il s'agit de l'amour. En tous cas, c'est quelque chose de mystérieux, particulier... et en effet, June est quelqu'un de spécial. Elle refusait de dire "Oui oui ça me correspond car je suis tout à fait spéciale." vous comprenez pourquoi. Même si June n'est pas quelqu'un de franchement modeste (voire pas modeste du tout) il n'était pas question d'étaler ce genre de chose devant M. Collins...
► L'amour ; June change de petit copain comme de chemise, et compte des centaines (oui vraiment) d'individus sur sa liste d'ex. Toutefois, c'est vraiment une personne romantique et quand elle se sent bien avec quelqu'un elle lui dit, le lui montre, le lui prouve et fait en sorte que ce bonheur dure le plus longtemps possible... Alors elle pensait bien que "amour" est un mot lui correspondant.
► La recherche de l'âme-sœur ; aucun avis sur le sujet. Mais ma foi, si Collins le dit, ce doit être vrai ! Junette ne tenta aucune explication hasardeuse et laissa cette définition lui correspondre à sa guise. Pour ça même elle ferait en sorte que ça devienne vrai...
► La vie ; voilà une définition on ne peut plus vague. "Oui, je suis en vie ! Donc c'est tout à fait moi." N'importe quoi. Encore un mot sur lequel June n'avait pas d'avis particulier. La vie ? Le sens de la vie...? June l'ignorait et puis, qui diable le connaissait d'ailleurs ? La vie, l'énergie d'une personne ? Une personne dynamique ? Alors dans ce cas, oui, c'était tout à fait June. La serpentarde était une fille terriblement pleine de vie, d'énergie, et dynamique.
Son analyse terminée, June n'eut pas tellement envie de partager son avis avec ces autres élèves... et Collins... c'était quand même très personnel. Elle ne tint pas à passer au tableau immédiatement en tout cas.

Par curiosité, elle calcula le chiffre de Regulus, en escomptant trouver la raison de leur rupture -sait-on jamais, peut-être la réponse lui apparaîtrait-elle clairement !-. Sur sa main, cette fois-ci (hors de question de l'écrire sur son parchemin voyons, enfin !) elle griffonna :

"REGULUS → 9 + 5 + 7 + 3 + 3 + 3 + 1 = 31 → 3 + 1 = 4

Le chiffre 4 signifiait la fidélité, les 4 éléments, le destin et le libre arbitre. Elle réfléchit sur le sujet un long moment avant de décider de son interprétation, qui fut finalement la suivante : Regulus était un mec comme tant d'autres (les quatre éléments, des trucs de base quoi) alors que June, elle, était une fille tout à fait spéciale (le cinquième élément) et il ne devait certainement pas la mériter, ou alors ce devait être le destin (celui de Regulus, n'est-ce pas. Puisque celui de Junie, comme nous l'avons vu précédemment est de se caser avec Collins.) June cherchait l’âme-sœur tandis que Reg, lui était plus autonome et quant à la question de la fidélité... June préférait ignorer ce caractère pour lui. (Et pour elle.)

Elle calcula le chiffre de Narcissa, sa meilleure amie, de Nahla, la nouvelle copine de Regulus, d'un bon nombre de ses ex et de ses copines de chambre. Pour passer le temps, pour s'amuser, pour y croire un peu et tenter de rapprocher leurs définitions à la sienne.

Quoi qu'il en soit, elle leva la main et demanda à passer au tableau. *cligne des cils, cligne cligne cligne* "Monsieur Cooolliiiiiins ouh ouh ! J'ai terminé !" Elle se leva de sa chaise et rejoignit le professeur près du tableau. Elle lui lança un regard charmeur, qu'elle détourna vite, ayant soudain honte de réagir ainsi en plein cours : elle se mit à rougir. Se ressaisissant tout à coup, elle entama :

"J'ai obtenu le chiffre 5, qui symbolise l'amour (regard vers Benjamin), l'humain, le cinquième élément et la vie. Je pense que cette définition me correspond tout à fait, et je me reconnaît bien dedans. Sans rentrer dans les détails... qui ne doivent de toute façon pas tellement vous intéresser... il se trouve que je me vois comme quelqu'un d'affectueux et romantique euh, dynamique. Je suis... Je suis..."

Elle se mit à bafouiller, et elle se sentait terriblement mal ! Jamais cela ne lui arrivait d'habitude ! Était-ce la présence de M. Collins, qui l'écoutait avec attention, ou la réactions que pourraient avoir les élèves -notamment- les nés-moldus en entendant June se jetter des fleurs toute seule ? Elle ne put finir sa phrase et s’excusa auprès de Benjamin (elle en profita un peu pour demander de l'aide... héhé).

"Je suis navrée... veuillez m'excuser... je ne peux pas continuer. Vous savez, c'est très dur de se décrire soi-même sans en rajouter ou au contraire en étant défaitiste. Avoir un avis sur soi neutre et sincère, c'est un peu dur à exprimer... Mais peut-être est-ce moi qui ne sais pas m'y prendre ? Pourriez-vous m’expliquer... enfin nous expli... enfin..."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Dim 21 Aoû - 10:07

J'étais assis sur mon bureau à les regarder travailler, ça me faisait plaisir de voir qu'ils voulaient bien participer aux jeux... je ne savais pas si les anciens professeurs leurs avaient demandé ce genre d'exercice.... de mon temps je n'avais pas eu le droit à ça en tout cas.... et je trouvais ça amusant en faite d'apprendre à mieux ce connaître tout en étudiant... peut être qu'en passant par eux, ils seraient plus touchés par ces nombres qui finalement pouvaient avoir énormément de sens, il fallait juste les comprendre, et ce connaître aussi, sinon tout était d'un flou hallucinant....

Déjà 15 minutes c'était écoulé, ils étaient tous accrochés à leurs parchemins, je crois que la partie la plus angoissante était celle du tableau.... mais si personne ne voulait je n'allais le faire je n'allais pas les blâmer... Je leurs demandais de ce livrer un peu, cependant nous étions en petit groupe c'était tout de même confortable comme situation, et si je devais jouer le jeu, j'allais le faire.... je n'étais pas un de ces professeurs qui imposait des choses sans rien donner en contre partie. June se leva en attirant mon attention, bizarrement, ça ne m'étonnait pas plus que ça, elle allait au tableau, et évoqua le nombre 5, j'eus un petit sourire en voyant qu'elle avait le même que moi.

Elle commença son analyse, mais elle rougissait, je me doutais bien que ça n'avait rien de facile, les autres élèves l'écoutaient, moi je la regardais avec attention en souriant pour lui donner un peu d'encouragement, je l'aimais bien elle. Travailleuse, assidue.... un peu trop princesse à mon goût mais je ne pouvais pas vraiment juger. Elle commença à bégayer et à demander de l'aide.... J'hochais la tête en souriant.

Bien sûr.... retourne à ta place.... c'était très bien en tout cas !

Je me mis debout face à eux et tapa dans mes mains, il y eut un sursaut qui me fit rire celui de Louis, le samedi matin c'était dur finalement. Je m'attardais un peu sur lui, me livrer d'accord... mais me livrer devant mon amant sans le blesser ou lui donner envie.... ça c'était autre chose... je devais être franc sans peser mes mots.... mon regard se perdit quelques instants dans le sien, puis je remis mon fessier sur le bord du bureau, bras croisés.

Bien, comme vous pouvez le voir j'ai le nombre 5 comme June... Alors voilà ma version de moi même.... Je pense que le chiffre 5 veut simplement dire qu'on est une personne entière qui aime et qui sait aimer... une personne qui ne peut pas passer sa vie seule personnellement je ne le peux pas... ça serait horrible sans une petite femme pour laver mes caleçons et mes chaussettes... *j'eus un petit rire, il fallait bien que je détende l'atmosphère* Les personnes avec le 5 sont des gens profondément humain, et entiers... autrement dit, ce sont des personnes qui bouillonnent de sentiments *je devais paraitre passionné à parlé ainsi*, les personnes avec le nombre 5 savent aimer plus que de raison, ils veulent être aimé, ils savent haïr.... ils savent détester et être rancunier, ils sont un peu à part... Pour le coté vie.... moi je vois ça dans le sens ou ils aiment vivre, et que la mort leurs fait vraiment peur, pour ma part je suis comme ça.... mais c'est aussi mon avis personnel parce que je ne crois pas à un paradis, la mort n'est pas un commencement pour moi, c'est une fin.... Enfin voilà... j'ai dû vous endormir là non ? Quelqu'un d'autre est volontaire ? Louis ? Key ? Sirius ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Dim 21 Aoû - 10:47



    L'hiver s'était réellement installée. Dans la nuit, le givre s'installait et au matin, une bonne couche recouvrait le lac ; la gelée recouvrait également le parc du château et l'on ne voyait plus que les « ossatures » des arbres, que Remus semblait voir presque frissonner sous la morsure du vent. Plus personne ne sortait, ou ne passait quelques temps dehors, hormis pour aller en cours de Soins aux créatures magiques et là encore, ils étaient emmitouflés sous d'importantes couches de vêtements. Chez certains, on ne distinguait même plus que leur nez et leurs yeux. Remus avait pour sa part hâte aux vacances. En effet, il allait rentrait chez lui pour les fêtes. Il passait Noël avec sa mère. Il pourrait alors prendre soin d'elle. Dans sa dernière lettre, elle lui disait allait bien aller et qu'elle avait récupéré de la grippe qu'elle avait attrapé, mais sa santé demeurait fragile – et ce depuis.... Depuis qu'il était tout petit. Depuis la disparition de son père s'était opéré chez elle une dépression assez grave et longue... Au lieu d'en blâmer son père pour être partit, pour n'avoir pu supporter ce qu'il avait fait à son fils – et à sa femme par la même occasion – et bien Remus s'en voulait lui-même de cela. Parce que s'il n'était pas sortit cette nuit-là, et bien il n'aurait pas rencontré Greyback, et il ne serait pas fait mordre... C'était donc de sa faute en partie s'il son père était partit. C'était donc à lui maintenant de s'occuper de sa mère et il ne faillirait pas à cette tâche. Cela lui ferait également du bien de s'écarter un peu du château pendant les vacances. Trop de pensées tourmentaient son esprit. Il avait besoin d'un petit bilan sur lui-même. Il avait déjà planifié de rencontrer ses amis quelques jours des vacances. Ils se verraient quelque part dans le Londres sorcier. Mais pour le moment, il avait cours.

    Cours d'Arithmancie même. 8H45. Attrapant l'anse de son sac, il se précipita hors de la salle commune – salle encore endormie à cette heure car tout les élèves n'avaient pas pris Arithmancie en options – et par conséquent, ceux ne l'ayant pris dormaient encore. Seuls ceux ayant pris cette option devaient se lever. Remus en faisait partie. Sirius, James faisaient partie de l'autre groupe. Quant à Peter... Il faisait tout comme James et Sirius de toutes les façons donc... Courant à travers les couloirs même s'il n'était pas en retard du tout, le jeune Gryffondor s'arrêta de courir pour continuer à pieds lorsqu'il parvint au bout du couloir de la salle d'Arithmancie. Il marcha jusqu'à atteindre la salle de classe ou un petit groupe d'élèves se trouvaient. Certains qu'ils n'avaient jamais vus ou croisés, d'autres qu'il avait simplement aperçu en passant dans les couloirs, mais sans vraiment les connaître. Ce cours réunirait en tous les cas les sixième et les septièmes années. Sans doute parce qu'il n'y avait pas suffisamment d'élèves pour ne faire cours qu'aux sixième et qu'aux septième. C’était ce qu'il avait du moins songé.

    Lorsque la classe fut réunie, le professeur leur fit discours, présentant son cours et le but qui était l'entraide entre sixième et septième puis, Remus tourna les yeux en direction du tableau sur lequel était inscrit des nombres. Dès que le professeur se fut tut, Remus commença à recopier sur un parchemin propre les tableaux de chiffres et de lettres qui se trouvaient inscrits au tableur. Puis, il se remémora les instructions du professeur. Calculer le chiffre de son prénom. Fronçant les sourcils, le Gryffondor observa plusieurs minutes ses listes de chiffres qui paraissaient danser devant ses yeux. Il attrapa sa plume et commença à recopier des lettres puis des chiffres sur un brouillon, reliant certaines entres elles, gribouillant d'autres. Lorsqu'il reposa sa plume, on pouvait lire les choses suivantes sur son parchemin...

    Remus : 9 + 5 + 4 + 3 + 1 = 22 = 4

    Il jeta un coup d'oeil au tableau des significations qu'il avait recopié avec soins et rechercha les significations de ses chiffres. Le 4 : La fidélité, les 4 éléments, le destin et le libre arbitre. En effet, s'il y avait une chose dont on pouvait être certain, c'était qu'il était très loyal et fidèle envers ses amis. S'il devait l'expliquer devant la classe, ce ne serait donc pas compliqué en fait... Attendez ! Expliquer devant la classe ?! Le professeur avait parlé de venir expliquer son chiffre AU TABLEAU ?! … Doucement, le jeune homme se sentit glisser sur son siège, ou se cachant derrière ses cheveux ; la mèche rebelle qui lui retombait toujours sur ses yeux quoiqu'il arrive venant de lui retomber sur le front. Il ne voulait pas aller au tableau... Il n'avait pas envie.... Il n'était pas à l'aise devant tout le monde c'était pas de sa faute hein. Il n'était pas à l'aise chaque fois qu'il sentait les regards peser sur lui.

    … Sur son parchemin, il écrivit le mot « fidélité et écrivit quelques mots à la suite, les raisons pour lesquelles sil pensait que cela lui correspondait puis, il se mit à réfléchir davantage aux mots suivants. Restait à expliquer les quatre éléments, le destin, le libre-arbitre... A son sens c'était un peu plus compliqué. Oh par Merlin, il n'avait jamais réussi à s'expliquer son propre caractère déjà, alors ça... Bon, allez, commençons à réfléchir. Les quatre éléments déjà sont « L'eau, la terre, l'air et le feu »... A dire vrai, il ne voyait vraiment pas ce qu'il avait de ressemblant avec les quatre éléments. Laissant un blanc pour revenir à cette caractéristique plus tard, il s'occupa de la troisième.
    Le destin... Ah, ça, c'était plus facile peut-être. Le destin... Il avait envie de montrer qu'il était digne d'être sorcier, digne d'étudier à Poudlard, il voulait pouvoir avoir une chance de prendre son destin en main aussi... Après avoir gratter cette petite explication sur son parchemin, il s’intéressa au dernier. Libre-arbitre... Il voulait décider par lui-même de son propre destin... En cela le libre-arbitre rejoignait le mot « destin »... Il ne laisserait personne le guider hormis lui seul. Cela, il se battait contre cela depuis qu'il avait six ans après tout. On avait voulu faire de lui quelqu'un d'autres, mais il se battait encore et toujours contre ce qu'on aurait voulu de lui... A savoir qu'il devienne un monstre. A ces pensées, il se mit à noter quelques phrases sur son parchemin, en n'incluant évidemment pas le mot « monstre » et en restant très évasif sur le « quelqu'un » qui aurait voulu lui imposer un mode de vie, faire de lui quelqu'un... A part.

    D'une oreille distraite, il écoutait les élèves parler devant tout le monde tout en s'obstinant à garder les yeux fixés sur son parchemin comme s'il cherchait à ne pas se faire remarquer... Il n'entendit qu'à peine l'explication que fournit leur professeur après la prise de parole de June, tellement il était occupé sur sa propre tâche de réfléchir aux significations des 'Quatre éléments" qu'il avait de présent dans son chiffre... Il ne voyait pas du tout ce que cela pouvait bien signifier ou ce à quoi cela pouvait se relier dans son caractère...


    HJ : Et pour moi, j'ai fait aussi pour voir et j'ai le chiffre 6 \o/


Revenir en haut Aller en bas
▬ Lost who he was▬King of Lies
avatar

▬ Lost who he was▬King of Lies
▬ Ecrits : 937
▬ Arrivé le : 10/04/2011
▬ Age IRL : 28
▬Potoloin : dans la salle commune ou avec les Maraudeurs

Rapeltout
▬ Camp: le bien
▬ Sang: pur >
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Lun 22 Aoû - 9:26

8h00, réveil qui sonne. J'ouvrais un oeil et je vis que je commençais mon cours avec l'autre fou d'arithmancie. Oui, j'avais pris arithmancie, alors que je n'y comprenais rien. Mais tant pis, c'était l'un des seuls cours où je pouvais foutre le bordel ou dans le cas contraire dormir. Donc, j'y allais. Je me levais, m'étirais, me lavais et m'habillais, fin prêt à aller en cours.. Qu'est-ce que je pouvais être contradictoire sérieux... M'enfin j'étais comme ça. On y pouvait rien malheureusement. J'étais fin prêt pour aller en cours, même si le moral et l'envie n'était pas là. Mais je me devais d'y aller. Je devais absolument faire payer quelqu'un pour tout ce qu'il m'arrivait et le truc avait fallu que ça tombe sur Collins. Je le détestais de toute mes forces, comme je commençais à détester tout le monde d'ailleurs. Et pour preuve, pour bien commencer la journée, j'allais arriver en retard, sinon ce ne serait pas marrant. Oui, moi Regulus Black, me pointait à 9H15 en cours. En plus, j'étais dans un jour sans. Un jour, où il ne valait mieux pas me chercher. Un jour, où je désespérais de vouloir vivre. Un mauvais jour. Je traînais dans les couloirs près de la porte de la salle de classe d'arithmancie. J'eus soudain, un fou rire nerveux. Nerveux d'aller en cours, moi? Bah ça faisait deux mois que je n'y avais pas mis les pieds alors oui j'étais nerveux.

Je m'avançais enfin vers la porte, avec ma tête de drogué et mon comportement d'alcoolique. Non mais en plus, pour une fois, je n'étais pas bourré. J'entrais dans la salle, et remarquais qu'il y avait que des gens que je connaissais.. des gens que je n'avais pas forcément envie de voir. Et bien sûr Collins. La première chose que je fis, ce fut de prendre un sourire idiot, un sourire ironique et lancer:

Avis à la population.. Regulus Black est de retour parmi vous....

Et voilà comment commencer à emmerder ce cher Collins, perturber son cours. Et je continuais sur ma lancée:

Ah oui désolé d'être en retard, je crois que j'avais oublié dans quelle direction il fallait que j'aille pour venir jusqu'ici... En fait non, il fallait que je me souvienne déjà qu'il fallait que je vienne ici...


Et de deux!! Maintenant, il fallait ajouter une sauce.. piquante. J'allais m'asseoir dans un coin et je balançais bruyamment mon sac sur la table en marmonnant assez fort pour que tout le monde entende:

Non mais voilà quoi, je me ramène en cours... la prochaine fois, je fais quoi? Ah ouais tiens, je casserais bien la gueule à certains, juste pour le fun quoi... Par Merlin, vivement que je me casse d'ici...


Je fusillais les autres du regards ainsi que Collins qui me fixait. Je lançais aussitôt:

QUOI? Qu'est-ce qu'il y a? Vous êtes content? Il va neiger? Wahoo... c'est que je devrais être heureux.. hein? C'est pitoyable.. Cette école est pitoyable...

Je soupirais, agacé, et je me plongeais dans son exercice. Mais bien sûr je n'y comprenais rien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Lun 22 Aoû - 11:56

Durant la première heure de cours, personne d'autre n'avait voulu prendre la parole, il planchait tous sur leur parchemin.... Je n'allais pas leur en vouloir... Il fallait peut être se lapse de temps pour qu'il puisse comprendre le pourquoi du comment, j'avais les yeux rivés sur le tableau pour ne pas passer mon temps à regarder Louis même si c'était dur il fallait bien ce l'avouer. Et je regardais les significations, celui qui avait le chiffre un, ou le chiffre trois était un peu mal barré.... et je ne connais pas personnelement tous mes élèves alors c'était dur de vraiment les aider... 9h arriva à l'horologe, je leurs souriais gentiment...

Prenez 5 minutes de pause, mangez quelque chose... J'ai des dragées surprises, des pommes et des chocogrenouilles sur le bureau ! servez vous ! Pour ceux qui ont un soucis avec la signification, dites le moi... Je peux tenter de vous aider avec ceux que je sais....

Je me levais et prit une petite gourde remplie de jus de cerises, fabrication moldue, j'étais totalement accro à ça, il fallait bien l'avouer, je bus en regardant Louis de temps à autre, j'aurais voulu pouvoir lui sourire un peu, mais il fallait rester discret. Je rangeais la gourde dans mon sac et me posa sur un coin du bureau. Certains venaient chipper des bonbons en souriant, je trouvais ça amusant, après tout c'était un cours optionnel, je n'étais pas payé pour le faire, et ils n'étaient pas du tout obligé d'y participer. Alors autant que tout ce passe dans la bonne humeur. On se remit en place pour le cours, et à peine 5 minutes après, Regulus arriva, alors là celui là, je ne pensais absolument pas le voir ici.... Et comme à son habitude, il entreprit de pourir mon cours, qu'à cela ne tienne, il voulait jouer, j'allais jouer. Il fit son speech, son blabla, et sa comédie. Je le laissais faire, puis je vins à sa rencontre avec un paquet de chocogrenouilles.

Ca y est tu as fini ? mange les grenouilles ça te fera du bien mon petit...

Je retournais à ma place en souriant.

Bon ! Ca fait une heure que vous planchez tous sur vos parchemins, alors... Remus ? Louis ? l'un d'entre vous veut bien venir au tableau ? ou vous avez un soucis ?

Je me mis à marcher entre les tables, regardant les parchemins des uns et des autres en attendant que l'un deux ce décident à aller à l'oral... c'était un bon exercice après tout, on était en petit groupe, ça aiderait sûrement les plus timides à faire face. Je tapottais sur l'épaule de Louis en passant, puis sur celle de Remus, tout en jettant un oeil sur Regulus... il ne fallait jamais lui tourner le dos à lui...
Revenir en haut Aller en bas
▬ Lost who he was▬King of Lies
avatar

▬ Lost who he was▬King of Lies
▬ Ecrits : 937
▬ Arrivé le : 10/04/2011
▬ Age IRL : 28
▬Potoloin : dans la salle commune ou avec les Maraudeurs

Rapeltout
▬ Camp: le bien
▬ Sang: pur >
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Mer 24 Aoû - 10:19

Je fixais Collins avec fureur, non mais il se foutait de ma gueule ou quoi? Il allait voir. Je me levais soudainement et j'hurlais:

Non mais faut il que je manifeste comme je manifeste contre le poison qu'on nous fait ingurgiter?


Oui bon ok, je ne pensais pas que les OGM soient un débat ici.Mais c'était l'intention qui comptait. Je m'avançais, d'une démarche théâtrale et je lançais tout d'un coup:

Alertes aux gogoles!! Non mais sérieux, ce cours ne sert à rien... Collins professeur = cours bidon... C'est vrai, je devrais me lancer dans les affiches...

Je fixais tout le monde d'un air moqueur même mon frère, que je fixais avec un air provocateur. Je l'avais prévenu celui-là. Je reportais alors mon attention sur Collins et ajoutais, d'un ton moqueur:

Non mais excusez moi de vouloir m'exprimer sur ce que je pense.. il n'y a que ici que je peux le faire.. vraiment...

Je cessais d'avoir mon sourire moqueur. Je disais la vérité. Il n'y avait qu'ici que j'avais le droit de l'ouvrir et pourtant j'en avais des choses à dire. Si tout le monde savait. Je m'asseyais sur ma table et je fixais mes mains d'un air songeur. Et si... Et si j'arrêtais de jouer au con, de jouer tout court. Et si je le rejoignais? Lui.. Voldemort.. Si je devenais mangemort, est-ce que tout ça pourrait être différent? Soudainement, je m'asseyais à ma place, sortit un bout de parchemin et me lançait dans mes schémas. Bien sûr, je n'oubliais pas mon but principal, perturber le cours de Collins mais j'ajoutais un peu de réflexion personnelle. Je me mis à commenter tout haut mon schéma:

Si je prend la voie Grindelwald, je me barre et je deviens un autre... Si je prend la voie Voldemort, je reste, je ferme ma gueule et je ne parles plus à personne.. si je prend la voie, je me casse tout de suite, je me jette du pont de Londres et j'aurais enfin la paix...


D'un côté, je faisais mon interessant mais de l'autre, j'étais vraiment dans le choix, dans le doute. Je m'approchais de Collins, mon schéma brouillon à la main et je lançais, assez fort pour que Sirius et les autres puissent m'entendre:

Je voulais vous demander, numérologiquement, j'ai combien de chance de me faire tuer cette année? Non, c'est juste que j'essaye de me foutre en l'air, mais y a toujours des perturbateurs qui m'empêchent... Et puis, je voulais aussi vous demander, ça fait quoi si, comme vous pouvez le voir, sur ce schéma pourri qu'est le mien, si je choisis l'une des trois voies, si j'avais un pourcentage de chance de finir comme je le souhaite depuis le début, c'est à dire mort et enterré?

Pour une fois que j'étais sérieux. Je le regardais sérieusement, aucun sourire moqueur, aucun air idiot. J'avais même repris mon air anxieux. Et si.. Et si pour une fois, un cours pouvait me servir à quelque chose dans ma vie. Je regardais les autres avec un air noir, j'avais tous envie de les détester. Je fixais finalement le sol, sans bouger, sans cligner des yeux. J'étais ailleurs. Où étais-je? Je sais pas, quelque part loin, très loin où personne ne pourrait m'atteindre. C'était un endroit merveilleux, un jardin exotique, avec la mer au bout et le soleil. Et surtout pas la pluie, le brouillard, le froid. Il y avait Sirius, dans ce jardin. Un Sirius détendu, comme je le connaissais avant son entrée à l'école. Avant que j'y rentre à mon tour. Si je pouvais rester gamin à jamais, ne pas rentrer à Poudlard, ne pas avoir vécu ces six ans horribles. Non, j'étais bien dans ce jardin, je voulais y rester, définitivement. Je fermais un instant les yeux, histoire de sentir le vent et l'odeur de la mer. Et quand je les ré-ouvris, je me vis dans la classe de Collins. Mais je me sentais étrangement vide. Je replaçais ma mèche derrière les oreilles et je sentis mes joues humides. Eh beh, c'est parti de nouveau pour tour. J'avais du pleurer encore une fois. Sans attendre les explications de Collins, je retournais à ma place, et me couchais sur la table. Personne ne devait voir ça. Je cachais mon visage dans l'espace que faisaient mes bras croisés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   Mer 24 Aoû - 16:38

Nous reprenions le cours tranquillement lorsque Regulus se mit à crier, à vociférer... cette fois ci, ce n'était pas moi qu'il agaçait, mais ces camarades, cependant, discrètement je leurs fis signe de ne pas bouger, et regardait surtout Louis, je ne savais impulsif... Je le laissais dire que mon cours ne servait à rien, peut être.... c'était l'intérêt d'un cours optionnel après tout. Je restais dans ma position, je ne paraissais même pas exaspéré, je le regardais faire.... et j'avais pitié pour lui.... Il parlait de s'exprimer, je n'avais rien contre, je le laissais faire en faisant comprendre aux autres de ce taire pour le moment... Bras croisés, je fixais ce jeune homme remplit de mal être.... il avait le chiffre 4 après tout *petit calcul de tête*...

Il parlait des trois voies à choisir.... celon moi, il y en avait 4... dont une qu'il refusait de voir. Il me fixait à présent, mais il n'avait plus rien du petit emmerdeur vu précedemment, un enfant en mal de soins.... un ado en pleine crise existentielle... Je l'écoutais parler, Voldemort et compagnie.... la mort, le suicide.... la fin.... Je soupirais faiblement mais ces larmes me firent mal au coeur, il retourna à sa place pour se cacher.... sûrement honteux.... comment lui en vouloir.... Je regardais le tableau..... Le chiffre, puis Regulus....

3 voies celon toi.... Voldemort et son armée de zombies dégueulasses.... Grindelwald.... et je dirais rien sur ça.... te jetter du haut du pont et être lâche.... pour moi.... Il y a 4 voies.... comme les 4 élèments de ton nombre.... le feu dévastateur avec Voldemort et tu seras probablement tué.... l'eau qui réprésente Grindelwald et ça te givrera le cerveau..... la suicide et tu ne seras plus qu'un murmure dispersé par le vent comme étant un lâche... ou alors la 4ème voie... apprendre à vivre.... te reconstruire.... avec la terre, l'essence même de tout ce qui nous entoure.... l'amour aussi. Tu veux savoir pourquoi tu es incapable de te suicider Regulus ? Parce que tu n'abandonneras jamais Sirius quoi que tu dises de lui.... elle est là ta fidélité à toi.... Tu sais choisir ta voie.... tu ne fais rien comme tout le monde pourquoi choisir trois voies qui ne sont pas faites pour toi et qu'on t'impose au final ? ton libre arbitre à toi il est là.... et ton destin, tu dois te le forger Regulus... parce que là, tu laisses simplement les autres le diriger.... tu crois être un petit kaïd indépendant, pour le moment, tout ce que je vois..... c'est une marionnette.... une marionette triste... dégoûtée.... et en larmes dans un cours qui se devait inutile hein ?

Je soupirais et regardais les autres.... j'étais compatissant quand même.

Ca te fait peut être du bien de pourrir mon cours, mais de une ça ne te sert à rien et de deux.... c'est pas moi qui te foutera dehors, mais probablement eux.... parce que si pour toi je suis inutile, je ne le suis pas pour eux..... Alors tu ferais mieux de prendre ton sac.... les chocogrenouilles.... et de rentrer dans ton dortoir.....
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours optionnel pour tous les 6ème et 7ème années

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ¤ Cours #1 [6ème & 7ème année] - L'Asphodèle ¤
» Créatures dangereuses, vous en vouliez, en voilà une. [Cours × Ouvert aux 5ème, 6ème et 7ème années]
» [Cours théorique] Les plantes médicinales 4ème, 5ème, 6ème et 7ème année
» de la lecture pour tous !
» [RP DERIVE] Tous pour un, un pour tous
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unfamous story :: 
Poudlard
 :: 
6e étage
 :: Cours d'Arithmancie
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit