CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
'Tite démone - Sweeter than heaven and hotter than hell
avatar
'Tite démone - Sweeter than heaven and hotter than hell
▬ Ecrits : 1473
▬ Arrivé le : 12/03/2011

Rapeltout
▬ Camp: Je suis mélangée, faut pas me demander >
▬ Sang: Mêlé
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]   Jeu 23 Juin - 18:34

Que le directeur de l'école m'ai accordé la permission de faire ce cours spécial me surprenait encore. Il n'aime pas la divination, c'était assez clair, et en plus ça impliquait que j'amène des élèves dans la forêt interdite après le couvre feu. Selon toute logique, il aurait dut refuser sur le champ! Mais il s'était contenter de me sourire et de me dire très calmement qu'il trouvait l'idée excellente. Excellente? Sérieusement? Il a dut le répéter au moins deux fois avant que je ne le crois vraiment. C'était un très bonne nouvelle pour moi mais je ne pouvais m'empêcher de penser que quelque chose se cachait derrière cette permission. Dans ce monde rendu trop instable par Voldemort, plus personne ne faisait quoique ce soit sans que ça ne lui soit profitable et je ne pouvais m'empêcher de me demander en quoi est-ce que ce cours spécial pourrait servir à Albus. En quoi est-ce que le fait que j'amène les élèves assister à un cours spécial sur la divination des centaures dans la forêt interdite pourrait lui être une bonne chose? Puis ça je réalisai son but. Assurément, il voulais le plus d'alliés possible avec l'ordre, et si j'avais des bonnes relations avec les centaures (ce qui étais étrangement le cas) ça lui donnait lui aussi des points de plus pour être dans leurs bonnes grâces. Pendant une fraction de seconde, je fut presque dégoûtée devant la possibilité d'être utilisée de la sorte, mais le sentiment passa rapidement. Il faut dire que en me mettant au milieu de tout, en ne choisissant pas de clan, je me mettait moi même dans ce genre de situations.

L'horloge dans ma chambre indiquait neuf heure et quart, il était temps d'y aller puisque j'avais donné rendez-vous aux élèves à l'orée de la forêt à neuf heures et trois quart, et qu'il fallait quand même que je m'assure du bon fonctionnement de la soirée auprès de Fiyero. Yero, comme je l'appelais, était une ami de longue date. Je l'ai rencontré lors de ma quatrième année à Poudlard, alors que j'avais trouvé refuge entre les racines d'un énorme arbre de la forêt après que des élèves m'aient fait subir une blague des plus cruelles. Le centaure m'avait trouvée et au lieu d'être hostile comme beaucoup de ses compatriotes l'auraient été, il m'avait gentiment demander ce qui n'allait pas. Il est évident que c'est la divination qui nous a rapprochée. Comment les centaures voient la choses, comment ils utilisent le ciel, m'a toujours fasciné, et Fiyero était tout aussi fasciné de trouver quelqu'un qui semblait avoir selon lui un vrai don, et pas une simpel petite diseuse de bonne aventure de pacotille. À Poudlard, j'étais une élève presque modèle mais je dois avouer qu'il m,est déjà arrivé de me glisser hors de l'école le soir pour aller avec Yero et ses amis étudier le ciel, et je n'ai jamais eut d'ennuis parce que j'ai toujours réussit à faire passer ces escapades sur le dos de l'apprentissage pour mon don, et Mme Felicis, la professeur à l'époque, trouvait que c'était une magnifique idée et s'occupait toujours de me sortir de toute forme de pétrin que ça aurait put m'entraîner.

Je replaçai ma cape rouge sur ma tête, m'assurai qu'elle était bien attachée, et sortie de ma chambre, en oubliant pas la petite note que je fis glisser sous la porte d'Andrew au passage, histoire qu'il ne me cherche pas au cas où. Je croisai plusieurs élèves qui accélérèrent le pas vers leur salle commune en me croisant, histoire de ne pas se retrouver dans le pétrin pour être hors de leurs dortoirs une fois le couvre feu passé, mais je ne leur accordai même pas un regard. Quand je sortis à l'extérieur, je n'eut pas de difficulté à reconnaître la silhouette particulière de mon ami qui m'attendais à la frontière de la forêt et j'accélérai le pas. Comme toujours, le visage de Fiyero était impassible, je ne pouvais pas dire s'il était heureux de me voir ou ennuyé. Moi, j'étais très heureuse, comme le trahissait l'énorme sourire accroché à mes lèvres.

«Bonsoir professeur.» me salua-t-il poliment.
«Bonsoir Yero. Merci d'avoir accepté de faire ça pour moi, c'est vraiment apprécié. Et je crois que les élèves aussi vont beaucoup aimer. Lire dans les tasses de thé, ce n'est pas leur force, et puis qui refuserait une occasion d'avoir la permission de sortir hors de l'école le couvre feu passé?» Au loin je commençais déjà à voir des petites silhouette se diriger vers nous. Certains avait l'air appréhensif et d'autres plus heureux de cette escapade nocturne. Ce n'était pas tous les jours que l'on rencontrait des centaures, et plusieurs devaient le redouter un peu, avec tout ce qu'on leur avait raconter sur ces hybrides. Plus rapidement que je ne l'aurais cru, les élèves commencèrent à former un petit groupe devant moi, petit groupe qui babillait et murmurait inlassablement. Ils étaient mieux de se taire durant la séance parce que sinon, ça me ferrait un énorme plaisir de les laisser perdus dans le fond de la forêt en quittant. Je fini par prendre la parole.


«Tout le monde est là? Bienvenue à ce cours hors horaire et très spécial. L'expérience que vous allez vivres, chers élèves, n'est pas donnée à tout le monde. Vous êtes privilégiés de vous retrouver ici, ce soir, avec moi et avec Fiyero. Rares sont les gens qui peuvent se venter d'avoir fait ce que vous vous apprêtez à faire alors je m,attends à un comportement exemplaire de votre part. Aucun écart de conduite ou manque de respect pour qui que ce soit ne sera toléré. Vous êtes déjà chanceux d'avoir put sortir hors de l'école à une telle heure, montrez vous à la hauteur de ce privilège. Par mesure de sécurité, veuillez rester groupés et me suivre en tout temps.» Sans leur laisser le temps de protester ou de poser de questions, je me retournai et m'enfonçai parmi les arbres, Yero à mes côtés, en direction du coin de la forêt que nous savions était le meilleur pour observer le ciel. Je fût agréablement surprise de voir que mon ami avait pensé à tout et avait installer différentes roches et souches d'arbres pour que les élèves puissent s'installer le plus confortablement possible, en prenant bien soin de laisser ma place habituelle libre. Je m'installai et laissai les jeunes en faire de même. «Prenez place, et plus rapidement que ça s'il vous plaît. Ce soir, nous dévions un peu du programme parce que je juge intéressant pour vous de voir qu'il y a différents types de divination. Il est normal que vous ne percevez pas tout ce dont Fiyero parlera. Les centaures ont un style divination très différent de celui que je pratique, que je vous enseigne, et rares sont les simples humains capable de percevoir ce qu'eux voient. Moi même y arrive difficilement, mais ça reste tout de même très intéressant. Êtes-vous prêts?»

_________________
Regrets collect like old friends, here to relive your darkest moments. I can see no way, I can see no way. And all of the ghouls come out to play, and every demon wants his pound of flesh, but I like to keep some things to myself. I like to keep my issues strong. It's always darkest before the dawn. And I've been a fool and I've been blind, I can never leave the past behind. I can see no way, I can see no way. I'm always dragging that horse around, and our love is pastured such a mournful sound. Tonight I'm gonna bury that horse in the ground Shake it out -- Florence + The Machine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]   Sam 2 Juil - 18:00

Brillant par sa nonchalance, Sirius était installé confortablement sur l’un des fauteuils de cette chaleureuse salle commune. Et dire qu’il lui restait moins d’un an avant de partir d’ici pour toujours. Cette année, il comptait bien profiter du peu de temps qui lui restait à Poudlard. Non pas que le Gryffondor adorait suivre les cours, non ça c’était le rôle de Rémus. Mais la liberté que lui donnait Poudlard lui était trop précieuse pour l’abandonner simplement à la fin de l’année. Plus il avançait dans l’année, plus il se rendait compte que beaucoup de choses lui manqueront. Comme les virées dans la forêt interdites pendant les pleines lunes. Les sales blagues pour les Serpentards. Et bien entendu ces cours de divinations. Le cours prévu ce soir là se tenait dans la forêt interdite. Du moins à la lisière pour commencer. Le jeune homme soupira et se força à quitter le confort de ce fauteuil. Ses affaires étaient déjà prêtes.
Sirius n’appréciait ce cours que pour la détente et les bonnes crises de rire qui le prenait parfois. Et aussi parce qu’en divination, les élèves faisaient des activités que l’on ne faisait pas dans d’autres. Comme se rendre dans la forêt interdites en pleine nuit observer les étoiles comme Sommers leur avait si bien dit. Pourtant, par flemme sans doute, Sirius resta encore un peu allongé, se délectant du confort de la salle commune. Oui mais l’horloge murale semblait l’observer, lui hurler de se lever très vite et de prendre le pas de courses pour la forêt interdite.
Ce qu’il fit bien évidemment. Il ne savait pas si Rémus ou James venait. Après tout c’était optionnel. Mais pour une fois qu’il pouvait se rendre dans cette forêt légalement…
Il attrapa une veste bien chaude. Non pas qu’il haïssait les uniformes, au contraire, au bout de sept années, il s’était très bien habitué et mieux, il adorait cette tenue d’étudiant effronté et Rebel qu’il était. En tout cas, les filles adoraient. Sirius avait juste gardé la chemise de rigueur. Sa veste en cuir le recouvrait et le protégeait du froid. Le mois de novembre leur réserverait bien des surprises… pourvu qu’il neige cette année. Qu’il puisse étouffer James et Lily sous une montagne entre-temps. Avant de l’année, c’était sur, James allait mettre la main sur la jolie rousse. Depuis le temps qu’il en rêvait. Et pas pour un ou deux rendez vous au contraire. Ces deux là semblaient s’apprécier. Sirius, quant à lui, ne cherchaient pas à se faire de petite amie fixe. Il n’en avait ni le temps, ni l’envie.
Et pour le moment, s’il ne voulait pas se faire remonter par son professeur, mieux valait accélérer le pas. La nuit couvrait déjà tout Poudlard. Et l’heure avançait. Au pas de course, le jeune homme courait déjà vers la lisière, lieu de rendez vous. Il espérait que cette soirée soit mémorable, pour que ce cours ne devienne pas un souvenir ennuyeux. C’était parfois comme ça, on s’impatientait et non. On pouvait être déçu, fortement.

Lorsqu’il arriva sur les lieux, le jeune Gryffondor fut le premier à arriver. Etonné, il regarda un peu autour de lui. Fier d’être le premier, il adressa un sourire à son professeur, de façon à bien lui signaler que pour une fois… il n’était pas le dernier arrivé ! Mais le jeune homme fut interpellé par l’immense silhouette qui sorti de la forêt et que Sommers salua. Alors ça… s’il avait su qu’en venant ici, il verrait un centaure. Les yeux écarquillé, Sirius salua poliment l’hybride, sans pour autant participer à la conversation. Ses mains dans ses poches, il regarda derrière lui et déjà il ne fut plus seul. Quelques uns chahutaient un peu mais d’autres arrivèrent bien timidement, n’osant pas regarder le centaure en face. Il était vrai que cette créature était très impressionnante. Créature ? Plutôt humain. Après tout ils en avaient l’apparence. Et savaient penser comme tel. Et surtout, lorsqu’on les offensait, il valait mieux avoir une bonne étoile.
Le professeur prit enfin la parole. Le jeune homme sourit doucement lorsqu’elle parla « d’écart de conduite ». Mais bien sur que non il ne s’écartera pas du chemin. Pour qui le prenait-elle. Par contre, les virées solitaires, il n’en donna aucune garantie.
Cette pensée à peine effleurait-elle son esprit qu’il suivit Sommers, persuadé que tous les types e divination pouvaient se valoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]   Jeu 7 Juil - 10:52

« - Bon Louis je te laisse, si tu t’amuses ce soir essai de rester derrière ! Passer devant ca te va franchement pas. »

Attrapant la cape de mon frère avant qu’il ait pu prononcer le moindre mot je partis sur la pointe des pieds de son dortoir. De toute façon ce n’était pas comme s’il en avait besoin. Le couvre feu était passé et seul les élèves ayant le cours de divination avait le droit de sortir pour aller au cours de divination. Je serrai ma cape autours de moi et ferma les yeux avec plaisir, elle portait encore son odeur. Cela pouvait paraitre tout à fait étrange de voir une sœur aimait d’avoir l’odeur de son frère sur la cape qu’elle portait. Cela pouvait même apparaitre même limite incestueux. Mais bon, ceux qui pensaient cela nous connaissaient pas le moins du monde. Ce n’était pas de l’inceste, mais l’amour que des triplés pouvaient se porter. Enfin… Triplés est un bien grand mot, maintenant j’ai plutôt tendance à penser qu’on est des jumeaux. Je serrai la cape un peu plus contre moi pour me rassurer. Non, Louis ne m’abandonnerait jamais. Il me l’avait promis. Oui, je savais que je pouvais faire confiance à mon petit frère. Lui ne me trahirait jamais.

« - Ce petit chemin qui sent la noisette, me rappel soudain, ce jour de fête. Où je croisa une bande gredin. Je leur pête la gueule, leur pique tous leur or, ah que c’est vraiment chouette -
- Lou ?
»

Je me retournai et vit une adorable petite brune, elle avait sur ses lèvres se jolie sourire qui me faisait tellement fondre. Je passai ma main dans mes cheveux pour les recoiffer et trottina jusqu'à mon amie pour lui sauter au cou et lui faire un gros câlin.

« - Elianor ! »

Elle se mit à rire et attrapa mon bras. Nos rencontres étaient toujours la même chose. On se sautait dessus comme si on ne s’était pas vue depuis des années, alors que cela devait fait à peine 24 heure que l’on ne s’était pas vu. J’avais rencontré Elianor en cours de divination, dès le premier jour la prof de divination avait décidé de séparer les élèves et Elianor et moi nous nous retrouvèrent ensemble. Ce fut ainsi qu’on devint tous les deux amies.

« - Je me demande ce que la prof nous a réservé, un cours dans la forêt interdite, ce n’est pas rien.
- Je ne sais pas, mais ca va être drôlement chouette !
»

Elle hocha de la tête et regarda sa montre. A sa mine effrayée je constatai qu’on devait être en retard. Et sans plus attendre j’attrapai sa main et partit en courant pour qu’on ne soit pas en retard en cours. Elle fut tout d’abord surprise et me cria de l’attendre, mais rapidement elle courut à ma suite et on arriva rapidement au cours de divination. Légèrement essoufflée, mais à l’heure au moins. Il y avait déjà quelques élèves, mais au moins on n’était pas en retard. C’était déjà ça. Et d’ailleurs il y avait une autre personne qui n’était pas en retard. Je jetât un regard légèrement désolé à Elianor.

« - Il faut que j’aille voir quelqu’un… Je suis désolée.
- Ce n’est rien.
»

Elle me fit un petit sourire et se dirigea vers ses autres amis. J’eus un petit pincement au cœur, car même si elle m’avait sourit, j’avais vu la déception dans les yeux. Elle avait probablement remarqué mon regard se dirigé malgré moi vers Sirius et avait pensé que je préférais jouer les groupies que d’être avec elle. Mais ce n’était pas ça, depuis que Sirius avait fait du mal à mon petit frère Louis, j’avais pris la décision de faire souffrir chaque jour Black. Mais je n’en n’avais pas parlé à Elianor, en fait j’en avais parlé à personne. Car à part les serpentards, on me trouverait très étranges et certains aurait probablement même dans l’idée que je faisais cela simplement pour imiter Lily Evans et avoir Sirius Black dans mes filer. Mais ce n’était pas du tout le cas. Je plaquai sur mon visage un adorable sourire innocent et me dirigea vers lui d’un pas certain et lui attrapa le bras. En apparence, c’était une scène tout à fait normal, mais bien entendu tout ceci n’était qu’en apparence…

« - Bonsoir Sirius ! Comment allez-vous toi et ton entrejambe ? Vu que vous semblez seuls, je crois que je vais venir vous tenir compagnie. »

Mon adorable sourire innocent se transforma en sourire sadique, je n’hésiterai pas à remettre en application ce que j’avais fait quelques jours plus tôt. J’écoutai d’une oreille distraite le discours du professeur Sommers, ainsi on allait étudier le cours avec les centaures ? Je baissai la tête sur la côté, détachant mon regard de Sirius, j’avais trouvé quelque chose de bien plus intéressant. La divination des centaures était vraiment unique et contrairement à celle des sorciers étaient beaucoup plus fiables. Avec eux il n’y avait pas de menteur ! Mais malheureusement ils n’étaient pas vraiment pris au sérieux à cause des stupides préjugés qu’on avait sur les centaures. Combien de fois j’avais entendu ma mère dire qu’il ne méritait pas leur place d’être ici et que le professeur Dumbeldore était bien trop gentil de les accepter dans la fôret interdite. Mais bon moi je n’ai pas en accord avec ce que ma mère disait et j’étais toute émoustillée de voir ce que les centaures allaient nous apprendre. J’allais presque oublier ma petite vengeance envers Sirius.
Mais c’était mal me connaitre. Aussi lorsqu’on dû s’enfoncer dans la fôret, je lui attrapai brutalement le poignet et l’entraina à ma suite pour l’obliger d’être avec moi. Avec mon image de petite fille modèle, surtout aux yeux du professeur Sommers, je n’aurais aucun problème s’il osait de plaindre. Je sentis au loin le regard blessé d’Elianor. Pendant quelques instants, j’eus un petit pincement au cœur. Et puis je me souviens que c’était pour Louis. Et pour lui j’étais prête à tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]   Sam 16 Juil - 11:15


    Aujourd'hui, ce serait un cours qui sortirait d'ordinaire en Divination. La Divination... Cela ne l'avait jamais enthousiasmé compte tenu du fait qu'il ne saisissait pas tout de cette matière et qu'il n'en saisissait pas forcément les « subtilité » ; pourtant, ce n'était pas faute de ne pas essayer... Mais que voulez-vous, les secrets des feuilles de thé, les cartes des étoiles – bien qu'il passait d'excellents moments à observer les étoiles ; c'était ce qu'il préférait en cours de Divination. Il était condamné à ce que rien de tout ceci ne puisse se dévoiler à lui. Pourtant, il n'en demeurait pas moins qu'il cherchait à faire des efforts... Ce n'était pas comme Sirius ou James qui, eux, de leur côté, n'avaient pris Divination que parce que c'était la matière dans laquelle ils avaient toujours le moins de devoirs impossibles et puis de toutes façons, Remus était toujours là pour leur fournir des réponses... Enfin, pour les aider au moins parce que justement, dans cette matière, Remus n'avait guère toutes les réponses. Cette matière lui restait des plus obscures... Pourquoi avoir prit cette matière c’est vrai.. Il aurait pu l'abandonner, mais comme en Potions dans lesquels il essayait toujours de faire mieux, il voulait essayer de comprendre la Divination. Essayer de comprendre. Il ne comptait plus les heures qu'il passait à relire ses notes et essayer de se concentrer sur une boule de cristal ou encore dans une tasse … Pendant que ses amis avaient laissé tomber depuis longtemps déjà.

    Ce cours-ci serait toutefois différent de ceux qu'ils avaient déjà eus car aujourd'hui ils iraient dans al forêt interdite. Enfin, ils l'ignoraient tous avant d'arriver en cours. Jusque là, il pensait se rendre à un cours normal. Pourtant, l'horaire déjà était assez spécial. C'était presque après le couvre-feu... Bien après l'heure normal des cours et ils eurent comme obligation de se diriger vers la forêt interdite. Alors que ses compagnons s'enthousiasmaient déjà à l'idée de se rendre dans la forêt interdite – même avec un professeur – Remus s'en inquiétait, évidemment. Comment diable Dumbledore avait-il autorisé ce cours, autorisé d'aller dans la forêt interdite ?! Déjà lors du bal d'Halloween, le Gryffondor s'était demandé s'il n'était pas tombé sur la tête lorsqu'il avait vu le professeur Shelton déguisé en mangemort en plein milieu des élèves, et aujourd'hui il autorisait un cours dans la forêt interdite... Pourtant, son admiration pour le vieil homme lui soufflait qu'il devait forcément y avoir une raison précise. Dumbledore ne faisait jamais rien au hasard... Il n'empêche qu'il ne serait pas Remus Lupin si cela ne l'inquiétait pas outre mesure. Ce cours était optionnel, mais Remus n'avait de toutes les façons jamais manquer un seul coup, qu'il soit optionnel ou pas. Ce soir-là donc, il sortit de la salle commune et descendit jusqu'au parc pour se rendre en cours... A cette heure si inhabituelle. Il était seul. Il n'avait vu ni Sirius ni James dans la salle commune... Il supposait qu'ils étaient sûrement soit déjà descendus soit en train de dormir... Après tout, James dormait dans le quartier réservé aux préfets en chef – il ne pouvait donc savoir, et puis il s'agissait d'un cours optionnel – sans doute préféraient-ils dormir ? Quoiqu'il en soit, s'ils voulaient le résumé du cours, ils lui demanderaient certainement le lendemain... Remus ne rechignait jamais de leur prêter ses cours... Et ils le savaient.

    Sous un ciel chargé de mois de Novembre, qui leur réservait certainement soit de la pluie ou de la neige – va savoir – Remus courut jusqu'à la lisière de la forêt où il retrouva le reste des élèves déjà réuni qui attendait le début du cours. Certains tapaient du pieds sur le sol ; malgré la chaude cape qu'ils portaient, le mois de novembre apportait froid et tout ce qui allait avec. Le jeune Gryffondor s'arrêta près du groupe, cherchant silencieusement des yeux ses amis. Apercevant Sirius au loin, il allait s'approcher lorsqu'il entendit la voix de leur professeur lui parvenir et expliquer certaines choses. Conduite exemplaire ? Assurément, cette indication ne valait pas pour Remus de toutes les façons. On ne pouvait pas dire qu'il n'avait pas de conduite exemplaire … De plus, il prenait très au sérieux ce cours où ils devraient se rendre dans un lieu normalement interdit. En silence, Remus suivit ensuite le groupe jusque là on les fit s'arrêter pour s'installer. Toujours parcourant l'assemblée de syeux, il aperçut Sirius, et même si la silhouette de Lou à côté le freina un instant, il se força tout de même à aller voir Sirius. Le Gryffondor se fraya donc un chemin vers Sirius puis s'installa lui-même comme les autres pour attendre la suite. Déjà, il levait les yeux le firmament et observait chacune de ses étoiles, imaginant que l'une d'elle avait pour nom 'John Lupin'... Car, même s'il ignorait s'il était en vie ou non, il ne faisait aucun doute pour lui qu'il ne devait plus être aujourd'hui. Il fut nettement freiné lorsqu'il se rendit compte que ladite Lou se trouvait avec eux et faillit faire demi-tour mais ce serait déloyal d'abandonner Sirius seul avec Lou... Il était loin d'être déloyal. Il ne pouvait assurément pas le laisser tout seul avec elle. Pas après ce qu'il lui avait répété de leur précédente conversation O.O Par conséquent, il se força de rester immobile et d'adresser à Lou un bref et timide signe de tête pour la saluer. Les centaures. Ils allaient étudier la divination à la manière des centaures apparemment. Cela serait intéressant assurément... Il avait lu évidemment quelques livres sur ce sujet. Etonnant.... ? Il se passa une main dans les cheveux, un petit sourire gêné accroché aux lèvres et il laissa échapper, comme s'il cherchait une manière de faire la conversation... Bien que cela n'était pas son fort. Il fallait bien reconnaître quand même les efforts qu'il faisait...

    « La divination des centaures a l'air très intéressante. J'ai lu différents livres là-dessus, pas aussi approfondi que je l'aurai voulu … Aucun n'en parle très profondément hélas. Les centaures sont très secrets, on ne connaît pas grand-chose sur eux d'après ce que je sais, mais... C'est presque inespéré que le professeur Sommers ait pu avoir l'autorisation de faire son cours dans la forêt interdite... »
    . Un léger sourire - toujours timide - s'afficha sur ses lèvres tandis qu'il regardait l'un après l'autre ses compagnons. Il avait hâte de commencer. Etait-il le seul... ? « J'ai hâte que cela commence...  »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]   Mar 19 Juil - 23:06

Moira n'avait pas vu l'heure passer et discutait toujours tranquillement avec des amies à elle, dans la Grande Salle. Heureusement que, étant tout spécialement bavarde, elle leur avait ressassé plusieurs fois qu'elle assistait à un cours particulier ce soir là ; par chance, l'une des filles avec qui elle était s'en souvint et lui tint à peu près ce langage :
"Hé ! Momo, c'est pas pour -
- Pas Momo !
la coupa-t-elle en riant, s'il te plait, s'il te plait ne m'appelle pas Momo ! Oh mon Dieu tu sais comme j'ai horreur de ça !
- Foxy, t'as raison, c'est beaucoup plus joli. Foxychérie, c'est pas pour te couper dans ton élan, parce que franchement on s'éclate avec toi, mais à mon avis tu devrais vite aller dans la forêt... Je crois vaguement me rappeler que t'as un cours spécial ce soir...
"
La fille en question disait cela ironiquement. Le fait qu'elle croyait s'en souvenir, je veux dire ; en réalité elle en était parfaitement persuadée, puisque l'un des principaux sujets sur lesquels ces filles-là sont capables de débattre durant des heures -que dis-je, des jours entiers !- tourne autour des cours. De plus, Moira (et ce depuis sa première année à Poudlard) était totalement paniquée à l'idée de manquer un cours. Surtout un cours optionnel, pensez-vous ! "Je me suis engagée à suivre ces cours, je dois aaabsolument y assister. A chacun d'entre eux il faut impérativement que je sois présente ! Sinon, pourquoi m'y être inscrite ?" disait-elle. Et cette fois-ci, comme toutes les autres fois où elle est en retard, sans exception, elle sentit ses muscles se raidir, ses lèvres se pincer, ses yeux s'écarquiller et peut-être même ses genoux trembler.
"Mon Dieu t'as raison ! Je suis déjà en retard, il est presque dix heures moins le quart ! Aurevoir les filles, bonne nuit. A demain, bisou-bisous !"
Et ce fut avec empressement qu'elle leur fit la bise, avant de se sauver vers la Forêt Interdite. Par un heureux hasard, Moira avait déjà ses affaires sur elle (elle avait en fait oublier de se décharger de son sac avant d'aller dîner et n'est pas partie pour le reposer ensuite.). Avant de sortir du château, la jeune Poufsouffle sortit de son sac digne de celui de Mary Poppins (vous devriez vérifier tout ce qu'elle arrivait à mettre dedans, alors qu'il semblait si petit !) une grosse écharpe qu'elle enfila rapidement -trois tours autour de son cou, sinon elle aurait trop trainer et l'aurait gêner pour courir jusqu'à la forêt ! Et Moira se mit en route, elle courrait. Elle trottinait, du moins. Ou elle marchait vite. Bon, d'accord, elle se contentait de faire de très grandes enjambées. Pas sportive pour un sou -mais alors vraiment pas du tout ! elle ne tint pas dix mètres en courant et freina son allure dès le début du trajet.

Le cours de Mlle. Sommers avait très certainement déjà commencer puisqu'il était dix heures moins dix quand Moira arrivait enfin à l'orée de la forêt. Là, elle ralentit s'arrêta pour souffler un peu. Quand elle eut récupéré son souffle, elle s'avança entre les arbres qui avaient l'air d'ogres et de géants, à moitié couverts par les ombres des uns des autres ; certains même semblaient bouger -mais il se passe tellement de choses étranges, dans cette forêt, peut-être n'étaient-ce pas des hallucinations ? Peut-être que les arbres tentaient d'entrer en contact avec Moira ?- Pas tellement rassurée par ce qu'elle voyait, celle-ci chercha à se tranquilliser par ce qu'elle pouvait entendre, elle appela donc :
"Ouh, ouh ! Où êtes-vous ? Mlle. Sommers ? Aaaallô ?"
Mais personne ne répondit, autre que le sifflement du vent entre les branchages. Moira n'avait jamais encore assister à un cours hors-horaires DEHORS ! Elle était tout bonnement effrayée de se retrouver seule dans le noir. D'habitude, elle allait toujours du côté de la tranquillité, et restait là où elle était pleinement en sécurité. Elle se servit donc de sa baguette pour créer une source de lumière. Soudain elle entendit du bruit vers un coin de la forêt, d'abord soupçonneuse (après tout, ces bruits pouvaient bien être ceux d'animaux de la forêt, ou même de la forêt elle-même ??), elle finit par reconnaître la voix de sa professeure de divination préférée (certes, sa seule prof de divination, mais pas moins sa préférée pour autant !). Elle s'avança donc prudemment vers le petit groupe qu'elle apercevait enfin. Quand elle débarqua en plein milieu des élèves, interrompant l'un d'eux au cours d'une discussion qu'il entretenait avec sa voisine de table souche d'arbre ; tous les regards se tournèrent vers elle.
"Bonjour, enfin bonsoir, oui on est le soir... ahem. Moira était nerveuse, arriver en retard, cela ne lui ressemblait pas ! Elle était très gênée de se faire ainsi remarquée. Je suis désolée d'être en retard, Mlle. Sommers... Je, je, je vous prie de m'excuser..."
Souriant naïvement, Foxy s'assit bien vite à côté de Lou -une des seules personnes avec qui elle entretenait une relation festive parmi les élèves présents-. Puis elle prêta une attention toute particulière au cours de divination -l'un de ses préférés en général !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un cours pas comme les autres [Pour tous les élèves de Divination]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unfamous story :: 
Parc de Poudlard
 :: 
Milieu naturel
 :: La Forêt Interdite
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Séries télé