CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A.W.S } When ambition became madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
They all deserve to die, even you.
avatar
They all deserve to die, even you.
▬ Ecrits : 821
▬ Arrivé le : 18/02/2011

Rapeltout
▬ Camp: Le Seigneur des Ténèbres
▬ Sang: Sang-mêlé
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: A.W.S } When ambition became madness   Mer 2 Mar - 12:59

Shelton. Andrew, William.


Sociable • Raciste • Loyal • Sadique • Amoureux • Fanatique






Date de naissance & Age : Vendredi 13 Juin 1948 & 29 ans

Origine : Issu malgré lui d'un père né-moldu et d'une mère de sang-pur, il est donc un sang-mêlé à son plus grand malheur. Il craint tout de même plus pour sa demi-soeur, qui est elle une née-moldue.

Profession ou clan : Mangemort & Professeur de Défense contre les Forces du Mal.

Secret : Validé par Andrew (Oké, je triche xD)

Physique



Beau, il l'est. De beaux cheveux bruns, un corps svelte, musclé mais pas trop, une démarche droite et fière : Andrew a tout pour plaire, et il le sait pertinemment. Et quand aux femmes qui résisteraient à son regard ténébreux, le charme procuré par sa barbe de deux jours aura raison de leurs dernières réticences. Bien qu'il les hait profondément, Andrew a très vite adopté la mode moldue, bannissant robes & chapeaux pointus de sa garde-robe. Aucun piercing ne transperce son corps, aucun tatouage ne le macule : pas question de le souiller pour Andrew. Il dut évidemment renoncer à ses principes lorsqu'on lui apposa la Marque des Ténèbres, mais c'était un sacrifice à faire pour le Lord. De part son apparence réconfortante, aux premiers abords, il parait être un homme bon. C'est grâce à son apparence plutôt séductrice que les sorcières lui confèrent très vite leur confiance. Elles n'auraient sans doute jamais du mais difficile de résister à son allure charmeuse.
Caractère



Le caractère d'Andrew est à la hauteur de sa réputation. Il est d'une loyauté sans borne et d'une extrême fidélité envers Poudlard, qu'il considère comme sa maison, il l'a de nombreuses fois montré par le passé. Il aime particulièrement soigner son apparence physique, c'est un coquet qui sait volontiers jouer de ses charmes – et de sa baguette – aux dépens des autres. Mais ce n'est ni sa dévotion, ni sa beauté qui ont forgé sa notoriété - car oui, Andrew est quelqu'un de populaire. Aux premiers abords, on pourrait le qualifier de souriant et mystérieux. Malgré ses mauvais côtés, c'est une qualité que l'on ne peut retirer à Andrew. Même s'il est le plus souvent sadique et ironique, il affiche généralement un large sourire à en faire pâlir plus d'un. Il n'a aucune morale, aucun état d'âme, aucun scrupule et n'hésite pas à trahir qui que ce soit. C'est un combattant, un guerrier, un redoutable adversaire qui ne se ménage pas pour venir à bout de ses ennemis. Fou ? A lier ! Malgré tout, il prend plaisir à faire souffrir les gens. De part son tempérament de feu, il n'accepte aucun ordre, il ne supporte pas de dépendre d'une autorité quelconque. Ferme, il n'hésite pas à tenir tête à n'importe qui. Enfin, dernier pont et non le moindre, Andrew est un homme fier. Il a besoin de reconnaissance de la part de ceux qu'il aime, si peu nombreux soient-ils, et ne supporte aucun échec. L'idée même de ne pas réussir ce qu'il entreprend le met hors de lui. Il voue également une haine aux nés-moldus depuis son enfance. Raciste, certes, mais séducteur. La seule personne en qui il eut une extrême confiance et un béguin énorme fut Natalie, la seule à qui il n'a jamais osé faire du mal. L'autre exception dans son caractère fut sa relation avec son elfe de maison. Assez étrangement, il avait accordé à Mooney une patience et une affection disproportionnée et inexplicable. La démence de son compagnon avait d'une certaine manière lié les deux amis en supprimant la relation maître/esclave.




Story

Il était 23 heures, nous étions le Vendredi 13 Juin 1948. Un Vendredi 13 ! Déjà, ça commençait mal. Par un temps maussade, dans le cœur de la capitale britannique, un petit garçon vint de naître. Son père, Stephen, et sa mère, Mary, étaient heureux, très heureux. Ils venaient de réaliser leur vœu le plus cher : devenir parent. Nul doute que leur vie ne sera plus jamais la même qu'après cette douce nuit d'été. Ils n'avaient rien de spécial, ses parents. Deux sorciers sans histoire, l'un, employé au Ministère, l'autre, commerçante sur le Chemin de Traverse. Oui, mais voilà, la famille de Mary ne voyait pas d'un bon oeil sa relation avec Stephen, du moins, sa mère qui ne l'appréciait guère et faisait tout pour les séparer - la vraie raison était sans nulle doute la valeur du sang du jeune homme, moldu. Peu importait pour Mary ! Elle avait défié ses parents et leur décision, quitte à couper les ponts avec eux, outrée qu'une histoire de sang-pur ou non pouvait briser son couple. Entre Stephen & Mary, ça avait toujours été l'amour fou, ce beau petit en était la preuve, désormais vivante. Prévenus par le papa, la famille et les amis accoururent à Ste-Mangouste pour accueillir dans ce monde nouveau le descendant de la famille. C'était décidé, il s'appellerait Andrew. Andrew Shelton.

- William, avait rajouté Mary, comme son grand-père.

Andrew William Shelton. Joli nom, n'est-ce-pas ? Le bonheur fut de courte durée. Après l'avoir porté dans ses bras quelques secondes, sa mère la quitta. Crise cardiaque. Fulgurante. Trop de bonheur ou trop de douleur... Stephen était totalement déchiré. L'un arrivait et l'autre s'en allait. Stephen semblait dépité, il ne savait plus quoi faire. Son jeune fils était juste à côté de lui, si jeune, si innocent. Il l'avait tant voulu, tant désiré, cet enfant. Mais maintenant que Mary n'était plus de cce monde, il n'était plus sûr de rien. Cet enfant, c'était surtout Mary qui l'avait souhaité. Lui l'avait voulu simplement pour sa femme. La voulait-il, cet Andrew, maintenant que l'amour de sa vie était mort ? Il se résigna tout de même au bout de quelques semaines à élever cet enfant qui était le sien. Après tout, il lui rappellait beaucoup Mary. Le fiston ne grandit donc qu'avec son père, et cela ne semblait pas l'affecter tant que cela. Leur relation se stabilisa au fil du temps et commença à s'améliorer. Ils devinrent tous deux très proches. Si proches que pour lui, Stephen combla le manque provoqué par l'absence de sa mère. Ils vécurent modestement. Stephen ne gagnait pas incroyablement bien sa vie mais Andrew eut une enfance tout à fait convenable. Presque banale pour certains. Mais plus pour longtemps. Lorsque le jeune homme eut cinq ans, il hérita d'une petite soeur. Electra Shelton. Son père avait refait sa vie avec une sorcière un peu plus âgée que lui. Boh, il ne s'en souçiait que très peu, de sa belle-mère. Andrew préférait nettement s'amuser avec sa petite soeur. Mais l'apparition des pouvoirs d'Andrew allait légèrement bousculer la routine de la famille Shelton. C'était tôt, mais pas alarmant. Sept ans, c'était dans la norme pour un petit sorcier. Ce fut précisément le jour de son anniversaire où Andrew découvrit enfin ses pouvoirs. Une grande fête avait été organisée avec beaucoup d'amis et de la famille. Gâteau, bougies, chants : formalités obligent. Vint enfin le moment des cadeaux. Après avoir reçu de nombreux présents plus ou moins utiles, il se vit offrir un jeu d'échecs pour sorcier par un vieux monsieur qui se faisait passer pour son grand-père et qu'il n'avait pourtant jamais vu. Lorsque vint enfin le moment du plus gros cadeau, celui de son père, Andrew était tout excité. Il trépignait sur place à l'idée de recevoir... de recevoir quoi ? Qu'est-ce-qu'il allait recevoir ? C'était cela le plus excitant ! Andrew était tellement impatient. Tellement impatient qu'un phénomène pour le moins étrange eut lieu. Avec une rapidité déconçertante, le paquet cadeau décolla des mains de Stephen pour venir se poser juste devant le jeune garçon, sous les yeux ébahis de ses amis moldus. Stephen fut contraint d'appeler en urgence le Ministère de la Magie pour effacer les souvenirs des non-sorciers au plus vite. C'est environ dans ces années-ci qu'Andrew comprit qu'il était différent. Il avait des pouvoirs, il était un sorcier. Son père décéda très tôt, quelques années plus tard. Seuls restaient Andrew, sa soeur et sa belle-mère. Il était devenu l'homme de la famille à 9 ans. Andrew n'avait jamais connu sa mère, c'était un fait. Mais perdre son père lui fit un chagrin énorme. Il ne parla plus pendant des jours, des semaines. Andrew n'y croyait tout simplement pas. Qu'il puisse perdre son père si tôt, cela semblait impossible. A 11 ans, il reçut la mythique lettre de l'école de magie, Poudlard. Ce fût sa belle-mère, elle aussi née-moldue tout comme son défunt père, qui lui expliqua tout ce qu'il y avait à savoir sur cette école. Quelques jours plus tard, Andrew rejoignait les rangs des Serpentard avec beaucoup de fierté. Il trouva, à Poudlard, de nombreux amis. Et aussi beaucoup d'ennemis... Mais peu importait ! Poudlard était une maison pour lui. Il préférait même rester à Poudlard que de rester avec sa belle-mère. Andrew passa ses examens avec brio, et ressortit de l'école de sorcellerie, diplôme en poche. Voilà. C'était bien beau d'en arriver jusqu'ici. Mais pour quoi faire ? Andrew était du genre ambitieux. Il avait certainement toutes les chances de réussir au Ministère de la Magie et de se faire une place parmi les plus grands politiciens. Mais, cela ne lui convenait pas. Il n'aimait pas. Il n'aimait rien ! Il voulait du changement, qu'on reconnaisse ses valeurs. Des rumeurs montaient autour de lui. La pureté du sang, disaient certains. Suprématie. Pouvoir. Des groupuscules commençaient à se réunir autour de lui. Les mangemorts se réunissaient. De plus en plus, il adhérait aux idéaux de ces groupucules. Et c'est ainsi qu'il devint de plus en plus haineux. De plus en plus raciste. De plus en plus méchant. Être méchant, c'était délirant. Pendant des années, il les chercha, il les fréquenta. Il réussit plus tard à entrer au service du Lord qu'il craignait terriblement. Qu'il craignait pour sa famille. Il ne pouvait s'empêcher de penser qu'Electra était une née-moldue et que le Lord détestait les sang-impurs. Andrew adhéra donc aux convictions de ceux qu'on commençait à appeler mangemorts et rejoint leurs rangs dans un mélange de certitude et de terreur. A partir de ses 18 ans, Andrew déménagea. Non pas que l'idée de vivre avec sa belle-mère le dérangeait... Enfin, si. Oui, c'était vrai, Andrew n'aimait tout de même pas sa belle-mère. C'était plus fort que lui. Ce fut une des raisons pour laquelle il prit un grand manoir dans le centre de Londres. L'idée de se séparer de sa petite soeur chérie lui fit reconsidérer son déménagement mais finalement, il prit la décision finale. Pour ne pas céder à la folie et la schizophrénie, Andrew acheta un elfe de maison du nom de Mooney. D'accord, acheter des elfes de maison, c'était pas du joli. Mais l'ancien elfe du père d'Andrew était mort quelques années avant sa naissance, il fallait bien quelqu'un pour s'occuper de cette grande maison en l'absence d'Andrew. Finalement, comme Andrew était majoritairement à Poudlard, ce fut Mooney qui, à force de faire le ménage seul, devint à moitié timbré. C'est également à cette période que prit fin l'idylle qu'il partageait avec sa petite amie, Natalie Parker. Andrew mit du temps à s'en remettre. Natalie avait été la seule personne qui réussit à mettre Andrew dans un tel état après une rupture amoureuse. C'était ça, le soucis. Andrew en était éperdumment amoureux, contrairement à la majorité des adolescents de son âge. Si Andrew avait pour habitude de manipuler puis lâcher les gens sans vergogne, Natalie avait été la seule personne à avoir bénéficié de "l'immunité". C'était simple, il l'aimait et n'aurait rien fait contre elle. De toutes façons, il n'aurait jamais rien pu faire contre celle qu'il aimait. Pour une fois, on lui avait fait du mal sans qu'il en ait fait auparavant. C'était un sentiment nouveau pour lui. Peu de temps après, Natalie était en couple avec un haut-gradé du Ministère de la Magie et ça avait été la descente finale au fond du gouffre pour Andrew. Il s'était juré de reconquérir Natalie et n'allait certainement pas la laisser dans les bras d'un autre... Depuis petit, il était inspiré par une matière en particulier : la Défense contre les Forces du Mal. Enfin, inspirer, c'était un bien grand mot. Andrew était d'avantage intrigué qu'inspiré, la vraie chose est qu'il voulait les apprendre, connaître leurs secrets. C'était bel et bien la magie noire qu'il désirait apprendre. Forcément, à force de fréquenter des mangemorts, on ne devient pas médicomage ! On lui en avait tellement dit sur les bienfaits de la magie noire qu'il désirait plus que tout au monde l'apprendre. Sa haine des sang-de-bourbes n'arrangeait rien. C'est ainsi qu'il devint professeur de Défense contre les Forces du Mal au collège Poudlard. Oh, bien sûr, il se tenait à carreaux devant Dumbledore, pas question d'éveiller les soupçons. Mais officieusement, Andrew était bel et bien un mangemort et pratiquer les mêmes rites occultes qu'eux.



EXEMPLE RP : Lorsque la part de mal se réveille

La lune, pleine et d'une beauté immaculée, était déjà très haut dans le ciel dépourvu de nuage. Et bien que ce fut une nuit d'été, il faisait froid, très froid. La brise qui régnait était glaciale, elle mordait et assaillait le visage de quiconque était assez fou pour se promener à cette heure si avancée de la nuit. Et justement, Andrew marchait depuis quelques heures déjà, le visage à moitié caché par la capuche qu'il portait. Il poursuivit son chemin, tournant à droite, encore à droite et une fois à gauche pour finalement arriver dans une petite ruelle faiblement éclairée et surtout qui semblait déserte. Il stoppa son escapade. Après un long soupir et quelques hésitations, il s'engagea dans la rue. Il s'arrêta près d'une petite maison à colombages, et en scruta prudemment la porte avec anxiété. Andrew huma l'air et examina la ruelle, tout en veillant à ce que son capuchon ne retombe pas. Il fut parcouru de deux frissons successifs. Un pour la température glaciale et un second du à l'ambiance tout aussi chaleureuse que procurait le lieu où il se trouvait. Tandis qu'il patientait dans le froid et les ténèbres, deux silhouettes noires comme la suie apparurent devant l'encadrement de la porte dans un souffle tout aussi sombre.

- Qui es-tu ?

C'était une voix d'homme, une voix rauque et dure. Bien qu'elle semblait préoccupée, elle se voulait aussi tranchante que possible. A sa droite, l'ombre paraissait beaucoup plus élancée et gracieuse, Andrew en déduit donc que c'était une femme. D'un geste précipité, il rabattit sa capuche. Les deux mangemorts purent ainsi apercevoir son visage malgré l'obscurité régnante. La femme qui acquiesça d'un geste de tête. Elle se décala, l'homme fit de même et ils permirent à Andrew d'entrer dans leur repaire. Les temps étaient durs pour eux. Résignés à se cacher ainsi, ce n'était pas une vie. Et pourtant, ils se faisaient de plus en plus influents, de plus en plus puissants dans la société actuelle. Les mangemorts commençaient à s'imposer et à imposer leurs idées. Et Andrew y adhérait. Tout du moins, de plus en plus. Il pénétra dans la demeure, toujours aussi hésitant. Il ne savait pas vraiment si cette idée était la bonne mais en tout cas, il était sur la voie de la cruauté. Andrew était sur le point de devenir mangemort, et rien ne le poussait à arrêter son geste. Il déboucha sur une pièce incroyablement petite et qui, pourtant, contenait un nombre tout aussi impressionnant de mangemorts. Il reconnut les très célèbres Lestrange, la belle Bellatrix Black et les Malefoy. Tous tournèrent brièvement la tête lors de l'arrivée d'Andrew parmi eux, certains lui adressèrent un court sourire mais retournèrent à leur discussion très vite : ses visites n'avaient rien d'inhabituel. Toutefois, ils ne semblaient pas au courant de la raison de la venue d'Andrew. Il traversa la pièce rapidement et franchit la petite porte qui se trouvait au fond de la salle.

Celle-ci était nettement plus grande. Sombre et surtout vide. Le Seigneur des Ténèbres, et uniquement lui, était présent dans la salle. D'un geste, il fit signe à Andrew d'approcher. Très vite, il fut rejoint par Bellatrix, Dolohov et d'autres mangemorts qu'Andrew ne reconnut pas. Stressé, préoccupé et en même temps fasciné par le spectacle qui se déroulait devant ses yeux, Andrew obéit docilement aux ordres du Lord et de ses subordonnés. Il s'installa, à genoux, devant lui, comme on lui avait demandé. Il prononça le discours d'allégeance envers le Seigneur des Ténèbres, il répéta mot pour mot les phrases énoncées par Bellatrix à sa gauche. Toujours sous la directive de Bellatrix, il versa quelques gouttes de son propre sang sur une espèce de dalle ancienne, tâchée de sang séché. Apparemment, tous les mangemorts étaient passés pas ici, un jour, et d'autres passeraient certainement après Andrew. La cérémonie se faisait de façon très officielle. Il n'y avait pas de place à un quelconque débordement, le Lord menait ses mangemorts d'une main de fer et la discipline fondée sur la terreur avait apparemment fait ses preuves. Le dernier point – et non le moindre – de la cérémonie était l'apposition de la, désormais célèbre, marque des ténèbres. Elle se faisait à guichets fermés. Seuls les « proches » du Seigneur des Ténèbres pouvait participer. C'était l'épreuve qu'Andrew redoutait le plus. Bien qu'il essayait de se rassurer – un tatouage ce n'était qu'un tatouage –, il était devenu difficile pour lui de ne pas appréhender l'instant où on lui apposerait. Cette marque, c'était son appartenance aux Ténèbres. Elle ne pouvait qu'être emplie de magie noire et ne faire que du mal, du mal et encore du mal. C'est alors qu'il vit l'objet. Il n'aurait pas su dire ce que c'était exactement, un gros fer probablement. Il ne su pas vraiment, il n'eut pas le temps. Bellatrix remonta sa manche d'un coup, immédiatement, le mangemort qui le tenait appliqua son fer sur l'avant-bras gauche d'Andrew qui lâcha un cri assourdissant. Au même moment, le visage de Voldemort s'éclaira d'un sourire étrange, il comptait un nouveau mangemort dans ses rangs. Le dernier souvenir d'Andrew fut la voix, séduisante et en même temps terriblement inquiétante de Bellatrix qui s'écriait :

- Bienvenue parmi nous, mon chou, bienvenue parmi les mangemorts.

La seconde qui suivit, Andrew perdait connaissance.


Dernière édition par Andrew W. Shelton le Lun 24 Juin - 18:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet little SUNSHINE ♥ & adminette tyrannique x)
avatar
Sweet little SUNSHINE ♥ & adminette tyrannique x)
▬ Ecrits : 1155
▬ Arrivé le : 29/01/2011
▬ Age IRL : 23

Rapeltout
▬ Camp: Uh, celui du bien ?
▬ Sang: Mêlée
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: Re: A.W.S } When ambition became madness   Mer 2 Mar - 13:12

Je suis presque prête à te valider :) Sauf qu'il manque seulement ton petit exemple de Rp de 25 lignes ;) Version texte, pas petit carré ! Je vais éditez ton message pour vérifier xD

J'adore ta prés' , j'ai déjà peur d'aller en cours de DCFM :\

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
They all deserve to die, even you.
avatar
They all deserve to die, even you.
▬ Ecrits : 821
▬ Arrivé le : 18/02/2011

Rapeltout
▬ Camp: Le Seigneur des Ténèbres
▬ Sang: Sang-mêlé
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: Re: A.W.S } When ambition became madness   Mer 2 Mar - 15:05

Je sais qu'il me manque mon RP, il est en cours d'écriture :P

Ahah, merci, oui, tu fais bien d'avoir peur, remarque 8D
Feudeymon, Inferi & Détraqueurs au programme :P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweet little SUNSHINE ♥ & adminette tyrannique x)
avatar
Sweet little SUNSHINE ♥ & adminette tyrannique x)
▬ Ecrits : 1155
▬ Arrivé le : 29/01/2011
▬ Age IRL : 23

Rapeltout
▬ Camp: Uh, celui du bien ?
▬ Sang: Mêlée
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: Re: A.W.S } When ambition became madness   Mer 2 Mar - 23:30

Validé mon petit adminet préféré (Normal ; t'es seul garçon du staff ahaha)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
They all deserve to die, even you.
avatar
They all deserve to die, even you.
▬ Ecrits : 821
▬ Arrivé le : 18/02/2011

Rapeltout
▬ Camp: Le Seigneur des Ténèbres
▬ Sang: Sang-mêlé
▬ Pensées diverses :
MessageSujet: Re: A.W.S } When ambition became madness   Mer 2 Mar - 23:32

Merci beaucuuuup 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A.W.S } When ambition became madness   

Revenir en haut Aller en bas
 

A.W.S } When ambition became madness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Madness [Libre]
» This is Madness ! Madness ?
» « Drunkenness is nothing but voluntary madness » || Lerena Evergreen
» ❝Quelle est votre ambition dans la vie ? Devenir immortel et mourir.
» M - L'ambition n'a de limite que mes envies [FINIE]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Unfamous story :: 
Ministère de la Magie
 :: 
N'ayez pas peur de moi ! Je ne suis qu'un pauvre chapeau inoffensif
 :: Fiches validées
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com